Le trading des contrats pour la différence (CFD) permet de négocier sur les marchés financiers sans avoir à acheter ou vendre un actif sous-jacent. Découvrez en détails le fonctionnements, les avantages et les risques liés au produit.

Qu’est-ce que le CFD ?

Un CFD est un produit dérivé qui vous permet de négocier sur les marchés financiers tels que les actions, le forex, les indices et les matières premières sans avoir à posséder les actifs sous-jacents.

L’offre des courtiers spécialistes des CFD ne se résume pas aux actions. Elle inclut les grands indices boursiers (CAC 40, DAX, FTSE 100, S&P 500…), les matières premières (pétrole, cuivre…), les métaux précieux (or et argent), les contrats à terme, les emprunts d’État, les devises et même les trackers.

Le trading sur CFD permet ainsi de prendre position sur la hausse ou la baisse de nombreux marchés financiers tels que les actions, les indices boursiers ou encore les matières premières. La particularité de ce produit est qu’il permet de limiter strictement les pertes, position par position.

Lorsque vous tradez un CFD, vous acceptez donc d’échanger la différence de prix de l’actif entre le moment où le contrat est conclu et le moment où il est clôturé. Les CFD sont des produits à effet de levier. L’effet de levier permet ainsi d’entrer en position avec un investissement initial moindre, mais il est important de rappeler que les gains et les pertes générés seront eux comptabilisés sur la base du montant total de l’investissement.

Comment investir sur les CFD ?

En France, les deux principaux opérateurs en CFD sont le Britannique IG et le danois Saxo banque. Pour investir en bourse avec les CFD, il faut au préalable ouvrir un compte et y déposer une somme d’argent chez un courtier en ligne ou directement chez un prestataire spécialisé en CFD.

Les Avantages des CFD

Investir sur les CFD présente de nombreux avantages.

  • Il suffit d’un seul compte CFD pour tout trader : les monnaies, les indices, les actions françaises, les actions européennes, les actions américaines, le blé, le pétrole, l’or, l’argent, le sucre.
  • Les frais sont généralement moins élevés que si vous achetiez directement une action par exemple.
  • Les CFD cotent quasiment 24 heures sur 24.
  • Les CFD offrent la capacité de pouvoir négocier sur les mouvements de cours à la hausse ou à la baisse, et les gains réalisés dépendent de la justesse de votre prédiction.
  • Les CFD n’ont pas d’échéance contrairement aux Futures ou aux « actions SRD » : cela permet une gestion plus simple. Vous n’avez pas à gérer le passage d’échéance. Par exemple, vous pouvez trader le Cac 40 à 1 ou 2 € le point. Sur Futures par exemple, c’est 10 € le point, impossible de fractionner un ordre.

Les inconvénients des CFD

Le principal inconvénient des CFD vient des effets de levier. L’utilisation de l’effet de levier n’est donc pas sans risque et nécessite une bonne maîtrise de la gestion du risque. Les brokers CFD proposent des leviers supérieurs à 100. Par exemple, si vous avez 1 000 € sur votre compte, avec un levier 100, vous êtes autorisés à en acheter pour 100 fois plus, soit 100 000 €.

Dans ce cas, si le cours de votre CFD prend 1 %, vous doublez la mise ; s’il perd par contre 1 %, vous êtes ruinés. Il faut donc être raisonnable (avec un levier maximum de 2 à 5) et savoir résister à la tentation des forts leviers offerts par les CFD. Seuls quelques rares courtiers proposent des comptes à risque limité, assurant ainsi qu’aucune des positions n’entraînera de perte supérieure au montant investi.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Environ 76 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD . Avant d’investir, assurez-vous de bien comprendre le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.