L’investissement immobilier est un secteur en pleine croissance, et beaucoup de gens sont curieux de savoir comment créer une société d’investissement immobilier et obtenir une part des rendements illimités offerts. Malheureusement, de nombreuses personnes qui créent de telles sociétés échouent aussi vite qu’elles le font, faute d’avoir pris en compte les facteurs juridiques en jeu. Si vous envisagez de créer une société d’investissement immobilier, un avocat spécialisé dans l’immobilier du réseau Priori peut vous aider à démarrer sur une base juridique appropriée.

Comprendre le processus de création d’une société d’investissement immobilier

La création d’une société d’investissement immobilier peut être un processus assez simple, puisqu’il y a peu d’exigences réglementaires à respecter pour commencer. Il n’est pas nécessaire d’avoir une entité particulière pour investir dans l’immobilier, et certaines personnes créent même une société d’investissement immobilier simplement en leur nom propre en tant qu’entreprise individuelle. Une fois que vous avez trouvé un financement et acheté votre première propriété, vous avez les débuts d’une société d’investissement immobilier.

Bien entendu, quelle que soit la manière dont vous vous constituez en société, vous serez confronté à des exigences réglementaires importantes dès que vous aurez acquis votre première propriété. Vous devrez payer des impôts et une assurance sur la propriété, et vous assurer que la propriété est conforme à la réglementation. Vous devez être attentif aux questions de zonage, notamment lors de l’achat de propriétés commerciales, car vous devrez faire en sorte que les locataires remplissent les conditions requises. Enfin, vous devez veiller à vérifier que vous respectez toutes les lois de l’État relatives à l’investissement immobilier.

Investissement immobilier et commerce immobilier

Les sociétés d’investissement immobilier font deux choses essentielles : elles investissent dans l’immobilier et font du commerce de biens immobiliers. L’investissement immobilier est essentiellement un investissement à long terme, dans lequel vous achetez un bien immobilier dans le but de le garder en location, tandis que le commerce immobilier est un investissement à court terme, dans lequel vous achetez un bien qui a besoin d’être réparé et le revendez à un prix plus élevé peu après. L’investissement immobilier nécessite un investissement initial plus élevé (afin d’acquérir un bien immobilier plus désirable à louer) et prend plus de temps pour tirer plus qu’un profit résiduel. Le négoce immobilier nécessite un investissement initial plus faible et offre un profit plus rapide, mais peut être risqué si la propriété ne se déplace pas comme prévu.

Le fait de savoir si l’investissement immobilier est préférable à l’échange de biens immobiliers dépend vraiment de votre marché, de votre expertise et de votre stratégie d’investissement globale. L’achat d’une maison et la location d’un bien immobilier peuvent être des options lucratives, et toutes deux peuvent entraîner des pertes importantes, selon vos résultats. En fin de compte, les deux stratégies sont courantes dans les sociétés d’investissement immobilier. Il vous suffit de décider quelle stratégie répond le mieux aux besoins de votre entreprise.

Questions juridiques à prendre en compte

Lorsque vous créez une société d’investissement immobilier, il y a quelques questions juridiques essentielles que vous devez régler dès le premier jour.

Entité commerciale légale

Bien que les très petites sociétés d’investissement immobilier n’aient parfois pas de personnalité juridique officielle, il est important de protéger vos biens personnels en vous constituant en société dès que vous commencez à vous développer – et vous minimiserez encore mieux vos risques en vous constituant en société plus tôt que plus tard. L’entité juridique la plus courante pour une société d’investissement immobilier est une SARL. La SARL vous offre la possibilité de modifier votre activité en fonction des fluctuations du marché et de l’évolution de vos besoins, et les exigences réglementaires et de déclaration sont moins nombreuses.

Stratégie d’investissement

Une stratégie d’investissement claire déterminera les questions juridiques que vous devrez prendre en considération et même le type d’entreprise qui protégera le mieux vos intérêts. Il s’agit bien sûr de décider si vous comptez investir dans des biens immobiliers à long terme ou les négocier rapidement, mais il faut aussi tenir compte de considérations plus modestes, comme le fait de savoir si vous comptez acheter des biens immobiliers à un ou plusieurs logements et des espaces commerciaux ou de vente au détail.

Financement de l’immobilier

La création d’une société d’investissement immobilier nécessite souvent un investissement initial important, et il peut être difficile de connaître la meilleure façon d’obtenir un financement. Il peut être prudent d’envisager une série d’options de financement, notamment des prêts, un partenariat avec d’autres investisseurs et même un financement à court terme.

Assurance

La plupart des biens d’investissement doivent être assurés – et du bon type. C’est pourquoi il est essentiel d’assurer correctement les biens dès le jour où l’acte passe sous le contrôle de votre société. Assurez-vous de faire vos recherches et de parler à un agent d’assurance ou à un avocat spécialisé dans l’immobilier pour discuter du type de couverture dont vous pourriez avoir besoin. Il est également important de limiter votre responsabilité au-delà de ce qui peut être raisonnablement couvert, en précisant dans les contrats de location ce dont vous pouvez être tenu responsable et ce qui relève de leur propre responsabilité.

Travailler avec un agent immobilier

Lorsque vous vous lancez dans une activité d’investissement immobilier, vous serez largement désavantagé si vous ne connaissez pas le marché immobilier où vous opérerez. À moins que vous n’ayez un spécialiste de immobilier expérimenté dans ce secteur, il peut être utile de travailler avec un agent immobilier. Un agent immobilier peut vous aider à comprendre ce que sont les biens immobiliers.