Jean-Marc Nicolle, le démocrate, l’écologiste, le premier adjoint du maire de la commune du Kremlin-Bicêtre pour plus de 20 ans, il a été élu pour un mandat à la mairie de la commune en janvier 2016. Sa riche carrière à la mairie lui a permis de se rapprocher des citoyens et d’avoir une idée plus claire sur leurs besoins et intérêts.

Zoom sur l’enfance de Jean-Marc Nicolle

Jean-Marc Nicolle est né à Lormes en 1964. Après un an, il s’est déplacé avec sa famille à la ville du Kremlin-Bicêtre, où il a vécu son enfance et terminé ses études. Il a passé une année à Berlin, pour effectuer son service militaire. Par la suite, il s’est retourné dans sa ville. Plus tard, il commence à intégrer le milieu professionnel, à un âge très jeune. Tout d’abord, il s’est adonné à des activités saisonnières. Ensuite, il a occupé le poste de conducteur de métro à la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP). Ce travail était une étape marquante dans sa carrière professionnelle, puisqu’il l’a exercé pour une quinzaine d’années.

La carrière politique Jean-Marc Nicolle

Le 16 janvier 2016, Jean-Marc Nicolle prend les rênes de la mairie du Kremlin-Bicêtre et devient le 7éme maire de la commune avec 27 voix, en succession de Jean-Luc Laurent, dont il était le premier adjoint de 1995 à 2016. Durant cette période, Jean-Marc a occupé d’autres postes importants, comme :

  • conseiller municipal de la commune dès 1995,
  • conseiller régional d’Ile-De-France depuis 2010,
  • délégué à la communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre de 2000 à 2015. Par la suite, il a été désigné comme président de la communauté de 2008 à 2011, puis son vice-président de 2011 à 2015,
  • conseiller régional de l’Ile-De-France depuis mars 2010,
  • délégué spécial auprès du Président de la Région d’Ile-De-France sur le Grand Paris et la métropole Francilienne de 2012 à 2015.
  • conseiller métropolitain à la Métropole du Grand Paris et à l’Etablissement public territorial Grand-Orly-Seine-Bièvre depuis 16 janvier 2016.

L’ancien maire, a annoncé sa démission le 6 janvier 2016 et a confié sa fonction à Jean-Marc Nicolle, « l’homme de la situation », comme il l’a qualifié.

Le projet de Jean-Marc Nicolle pour la ville de demain : Kremlin-Bicêtre

Après son élection comme maire du Kremlin-Bicêtre, la ville qui abrite environ 25 065 habitants, Jean-Marc Nicolle poursuit l’exécution des programmes favorisant le confort des Kremlinois et visant à réaliser un meilleur développement de la ville sur les divers niveaux : économie, culture, éducation, santé ou loisirs.

Jean-Marc Nicolle ambitionne mettre en œuvre des projets ayant un impact durable sur la ville, comme par exemple le nouveau parc de centre-ville et le projet du métro 14 qui marquera le Kremlin-Bicêtre de 2020. De plus, la mairie de la commune dirigée par Jean-Marc Nicolle a lancé depuis 2016 une méthode participative innovante, qui a pour objectif de fortifier les liens entre les habitants et la municipalité. Notamment, à travers la préservation d’un budget participatif de 200 000 euros par an, l’organisation des conseils de quartier et des ateliers urbains, etc.